Enquête : éliminer, lutter contre le spam, c’est possible !

Ecrit par Mad-ev.com

Le 28 Oct, 2019

Le spam ! À la fois un fléau pour nos nerfs, notre temps, notre productivité et notre sécurité. Il existe plusieurs types de spam.

Les “collecteurs”

Il existe des robots qui collectent en masse des données sur le web, comme par exemple des adresses e-mail qui traineraient en clair sur une page. Elles sont ensuite revendues puis ajoutées à des listes de diffusion, pour les bombarder de publicités. Oui, les données personnelles rapportent pas mal à la revente… Pour vous prémunir de ce genre de danger : n’écrivez jamais en clair votre adresse e-mail sur une page. Ou alors, écrivez la ainsi : monadresse(at)mail.com. Le (at) remplace le @, perturbant au moins certains robots collecteurs.

Les inscriptions fourbes

Ça arrive à tout le monde de remplir des formulaires : une inscription innocente, une demande de devis sur un site immobilier, une inscription à un jeu concours de votre bon vieux supermarché, etc.

Et bien sûr, vous cocherez la case tout en bas pour valider votre opération, permettant ainsi au propriétaire de vous rajouter à sa liste de diffusion, et/ou de revendre vos données à des tiers.

Et d’autres encore…

Tout ça pour en venir où ?

Nb : texte de couleur = texte cliquable.

La plupart du temps, vos adresses sont enregistrées sur des listes de diffusion. Il s’agit de la meilleure méthode marketing pour analyser si vous ouvrez vos mails ou non (oui, ça peut se savoir). Pour vous protéger contre cela, n’hésitez pas à utiliser ThunderBird, une messagerie qui fait partie de la famille des logiciels Libres (gratuits et ne possédant pas de code privatif). Nativement, il saura vous protéger contre les clics malencontreux dans la majeure partie des spams.

Est-ce dangereux ? Faut-il s’en méfier ?

Évidemment. À l’époque les e-mails n’étaient que des textes bruts. Aujourd’hui, nos débits internet ayant considérablement augmentés, les e-mails ont changé de nature pour se voir ensuite chargés de codes divers. L’objectif ? Vous faire apparaître des images flashies, des animations trop cool, et parfois même du son. Et qui dit contenus variés dit : problèmes de sécurité potentiels.

Les spams peuvent ainsi abriter plus aisément des méthodes de phishing, en arborant les couleurs de votre structure / association / entreprise préférée dans l’optique de vous dérober vos informations personnelles… comme vos codes de carte bleu.

C’est pas jojo, mais au moins si cet article existe, c’est pour vous aider à y voir plus clair dans les solutions qui existent. Je m’en veux quelque part, car à la base je souhaitais faire un comparatif… puis le marché était tellement pauvre en acteurs qui parlaient à mes convictions, que mon tour d’horizon a été très rapide !

Pour rappel : les adresses e-mail visées par les spams se situent dans des listes la plupart du temps. Et c’est là que certains outils seront particulièrement efficaces pour se sortir de là…

Liste des tueurs de spam

Sur cet ensemble, je n’en retiens qu’un seul. Pourquoi ?

Unroll Me / Rakuten se sont fait flinguer par la RGPD car les politiques entreprises n’étaient pas conformes aux règlementations quant à la protection des données privées.

Mailwasher semble pas mal et respectueux, mais il s’agit d’un logiciel a installer sur son ordinateur, et non un service en ligne. Les derniers avis français référencés (2012) faisaient part de bugs et changement de politique commerciale.

Mailstrom (et pas Mailstorm) ne propose qu’un essai gratuit car l’outil est payant… il ne reste que Cleanfox et LoveYourEmail… ou pas.

LoveYourEmail… je n’ai pas compris comment il fonctionnait. Non non, je ne vais pas dire qu’il ne fonctionne pas : je leur laisse le bénéfice du doute ! Pourtant, le développeur laisse vraiment à penser que le projet est abandonné (même si il m’a dit que non quand je lui ai écrit un mail). Ils ont pourtant abandonné l’entretien de leur application mobile, qui était la raison pour laquelle je les avais connu. J’ai enquêté, fais un tour sur les réseaux sociaux des entreprises affiliées + membres associés. Juste non. Ce n’est pas pro du tout selon moi (et… ils m’ont lâché un gros vent sur ma demande d’interview mail.)

Il ne reste donc que : Cleanfox (promis, je n’ai pas été payé par cette société pour cracher sur toutes les autres avant, sinon je l’aurai fait, mais en mieux ! ^^)

Alors, qu’est-ce que c’est ? C’est un outil en ligne qui permet de se désabonner automatiquement des listes de diffusion choisies, de supprimer en cascade les spams, ou de les conserver (si certains sont malgré tout utiles).

Derrière cela, il y a une équipe relativement jeune, active, présente sur le web et les réseaux sociaux. La société se veut engagée dans le Green washing l’environnement. À la base c’est du Made in France, et leur savoir faire s’exporte ailleurs dans d’autres pays (notamment UK, Allemagne, Espagne).

J’ai été très étonné lorsque, en leur envoyant un e-mail un peu taquin comme j’ai l’habitude de le faire, je me suis vu offerte la réponse quelques jours plus tard de leur responsable Marketing, M. Louis Balladur (nan nan je déconne pas !)

L’interview peut-être téléchargée en format PDF ici. Vous saurez alors tout (ou presque sur Cleanfox). Ils ont également publié un livre blanc sur la pollution numérique liées aux mails, que vous pouvez télécharger ici.

Pour voir comment marche Cleanfox, cliquez sur l’image pour l’ouvrir, puis défilez avec les flèches de votre clavier (si vous êtes sur ordinateur) :

 

 

Qu’existe-t-il encore comme solution pour se prémunir du spam ?

Je ne pourrai pas rentrer dans les détails, mais la majeure partie des boites e-mail proposent la configuration de “filtres”. Si vous arrivez à identifier le nom de domaine (après l’@) qui parasite votre boîte e-mail, alors vous pourrez configurer efficacement vos filtres, pour que ces derniers ne vous embêtent plus.

Si comme moi vous avez des boîtes e-mail sur des hébergements, alors vous devrez normalement pouvoir vous munir d’un système de Boxtrapper qui capturera l’e-mail tant que l’expéditeur n’aura pas cliqué sur un lien de validation. Cela évite 95% des attaques spams.

S’informer sur “comment spammer” peut également vous en dire plus sur comment s’en protéger. Voici une page en anglais que vous pourrez traduire facilement avec les sites de traduction adéquats. Et, voici le lien de l’article des spammeurs.

Il existe l’association Signal Spam qui peut vous permettre de signaler les harceleurs les plus lourds. Ce site vous permet d’en savoir même d’avantage sur le spam avec de belles vidéos.

Enfin, notre cher gouvernement a même rédigé un article sur ce fléau que vous pouvez retrouver ici.

J’espère que cet article vous aura plus. Si c’est le cas, venez me suivre sur Facebook, ou abonnez-vous à ma newsletter pour que je puisse vous spammerrrrr ! Mouhahahaha ! (eh oui ! Regardez la date de publication de cet article, c’est bientôt Halloween !)

 

Quelques autres lectures…

Enquête : je dissèque quelques escroqueries…

Enquête : je dissèque quelques escroqueries…

Les escroqueries sont aussi variées que frustrantes lorsqu’on s’est fait avoir. J’ai moi-même failli passer à la casserole alors que je pensais être bien informé. De nouvelles véroles sont en ligne : j’aimerai en parler.

Firefox send : l’alternative à WeTransfer

Firefox send : l’alternative à WeTransfer

En terme de plateforme pour transférer des fichiers volumineux, il y en a pas mal. Il y a Smash, Google Drive, etc. Je vais plutôt m’arrêter sur deux acteurs dont la politique s’oppose en ce qui concerne la gestion de votre vie privée : j’ai nommé WeTransfer et Firefox Send.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.