Rédiger un CV n’est pas une mince affaire, et fait souvent écho au parcours que nous avons traversé jusqu’alors. Comment ça se passe lorsqu’il y a des moments douloureux générant des blocages, tel que le très connu « manque de confiance en soi » ? Eh bien il faut prendre de la distance. Bien regarder tout ça avec un gros « dé-zoom », et commencer à s’entourer des bonnes personnes. D’où le proverbe :

Avant de vous diagnostiquer une dépression ou une faible estime de soi, assurez-vous d’abord que vous n’êtes pas en fait, juste entouré par des trous du cul. William Gibson.

Dans la vie nous ne perdons jamais vraiment. Soit on gagne, soit on apprend (Nelson Mandela). Les échecs sont bons à mettre dans son expérience, car on apprend bien plus en échouant qu’en réussissant. Indiquez donc ce que vos échecs vous ont appris !

Attention cela dit, en France nous sommes très en retard sur le sujet. Cette réflexion – oh combien plus intéressante – est issue du modèle anglo-saxon.

N’ayez pas peur d’avancer lentement, craignez seulement de vous arrêter (proverbe Chinois). On a tous nos points forts et nos points faibles. Alors n’oubliez pas de mettre en avant ce que la vie vous a appris : c’est ce qui vous différenciera du candidat qui avait passé l’entretien juste avant vous, ou après vous.

Un, deux trois : réussissez !

Newsletter

Newsletter

Ding dong !

Intéressé(e) de vous connecter à mon blog ? Je suis bavard, mais pas trop ! Promis :-)

Merci ! Promis je ne vous embêterai pas trop !